Équipe Maladies neuromusculaires et thérapie génique

L’équipe a pour objectif de développer des traitements innovants pour les maladies neuromusculaires basés sur le transfert de gènes et la compréhension des mécanismes physiopathologiques. Elle travaille notamment sur les maladies musculaires congénitales telles que la myopathie myotubulaire.

Les chercheurs de l’équipe

Ana Buj-Bello
MD, PhD, EMBA

Cheffe d’équipe
Directrice de recherche Inserm

Spécialités : maladies neuromusculaires, myopathies congénitales, neurosciences, thérapie génique

0000-0003-0450-9464

Andrea Burgo
PhD

Maître de conférence
Université d’Évry/Paris Saclay

Spécialités : maladies neurodégénératives, trafic vésiculaire, imagerie

0000-0002-0270-5448

Janek Hyzewicz, PhD

Maître de conférence Université d’Évry/Paris Saclay

Spécialités : maladies neuromusculaires, physiologie animale, protéomique

0000-0002-2333-9336

Martina Marinello, PhD

Chargée de recherche

Spécialités : neurosciences, thérapie génique, imagerie

0000-0001-9059-3310

Edith Renaud-Gabardos, PhD

Chargée de recherche

Spécialités : vectorologie, maladies neuromusculaires

0000-0003-4209-2559

Les projets de l’équipe

L’équipe a réalisé des travaux précliniques pionniers dans le développement d’une thérapie génique pour la myopathie myotubulaire qui ont abouti à un essai clinique international de phase I/II chez les patients. Ses recherches sont à visée translationnelle et se focalisent actuellement sur l’exploration et l’optimisation de nouvelles approches thérapeutiques pour des maladies neuromusculaires orphelines en utilisant la technologie des vecteurs AAV et de l’édition du génome.

Parmi les publications récentes, une première preuve de principe d’une thérapie génique de la maladie de Steinert par la réduction des triplets CTG grâce au système CRISPR/Cas9.

Quelques publications récentes de l’équipe

  1. Lo Scrudato M, Poulard K, Sourd C, Tomé S, Klein AF, Corre G, Huguet A, Furling D, Gourdon G, Buj-Bello A. Genome Editing of Expanded CTG Repeats within the Human DMPK Gene Reduces Nuclear RNA Foci in the Muscle of DM1 Mice. Molecular Therapy. 2019 Aug 7;27(8):1372-1388.

  2. Mariot V*, Joubert R*, Hourdé C, Féasson L, Hanna M, Muntoni F, Maisonobe T, Servais L, Bogni C, Le Panse R, Benvensite O, Stojkovic T, Machado PM, Voit T*, Buj-Bello A*, Dumonceaux J. Downregulation of myostatin pathway in neuromuscular diseases may explain challenges of anti-myostatin therapeutic approaches. Nature Communications. 2017 Nov 30;8(1):1859. *Equal contribution.

  3. Mack DL, Poulard K, Goddard MA, Latournerie V, Snyder JM, Grange RW, Elverman MR, Denard J, Veron P, Buscara L, Le Bec C, Hogrel JY, Brezovec AG, Meng H, Yang L, Liu F, O’Callaghan M, Gopal N, Kelly VE, Smith BK, Strande JL, Mavilio F, Beggs AH, Mingozzi F, Lawlor MW, Buj-Bello A*, Childers MK*. Systemic AAV8-Mediated Gene Therapy Drives Whole-Body Correction of Myotubular Myopathy in Dogs. Molecular Therapy. 2017 Apr 5;25(4):839-854. *Co-last authors.

  4. Childers MK, Joubert R, Poulard K, Moal C, Grange RW, Doering JA, Lawlor MW, Rider BE, Jamet T, Danièle N, Martin N, Rivière C, Soker T, Hammer C, Van Wittenberghe L, Lockard M, Guan X, Goddard M, Mitchell E, Barber J, Williams JK, Mack DL, Furth ME, Vignaud A, Masurier C, Mavilio F, Moullier P, Beggs AH, Buj-Bello A. Gene Therapy Prolongs Survival and Restores Muscle Function in Murine and Canine Models of X-linked Myotubular Myopathy. Science Translational Medicine, 2014 Jan 22;6(220):220ra10. 

  5. Joubert R, Vignaud A, Le M, Moal C, Messaddeq N, Buj-Bello A. Site-specific Mtm1 mutagenesis by an AAV-Cre vector reveals that myotubularin is essential in adult muscle. Human Molecular Genetics. 2013 May 1;22(9):1856-66.

Principaux financements