Céline Crapie veille sur la santé et la sécurité des collaborateurs de Généthon

Depuis plus de 20 ans, Céline Crapie met ses compétences et sa bonne humeur au service des missions de Généthon. Un parcours diversifié au sein d’un laboratoire qui sait accompagner ses collaborateurs dans leurs souhaits d’évolution.

« J’ai regardé le Téléthon en famille toute mon enfance. Un de mes rêves était de faire de la recherche à Généthon. » C’est donc tout naturellement que Céline s’est tournée vers Généthon à l’aube des années 2000.

Après 10 ans à divers postes de R&D en lien avec sa formation scientifique, Céline qui vit son histoire avec Généthon comme « un engagement personnel », ressent le besoin de faire autre chose. Un bilan de compétences l’aidera à définir les contours de son nouveau challenge : un Master 2 « Management Environnemental des Collectivités et Entreprises », qu’elle effectuera en alternance chez Sagem. « Après mon master, j’aurais pu partir mais je tenais à rester dans l’environnement de travail du laboratoire et j’aimais les valeurs de Généthon. » Elle intègre donc le service Santé, Sécurité et Environnement.

Céline décrit sa fonction comme dynamique et transversale, avec une composante administrative importante. Sa mission principale consiste à identifier, analyser les risques professionnels et à mettre en place des actions de prévention et de protection pour les salariés. Au quotidien, elle échange avec l’ensemble des collaborateurs, usagers du site, afin de les conseiller sur les bonnes pratiques, de les alerter sur les situations potentiellement à risque et de les accompagner dans l’amélioration continue de la sécurité.

Elle est aussi en lien avec des partenaires externes comme la médecine du travail ou des organismes de formation pour construire la sécurité de l’entreprise. Elle anime certaines formations en interne et rédige la documentation pour le respect de la réglementation.  C’est un métier de contact permanent, avec des partenaires toujours différents.

Céline apprécie que chaque jour soit différent, mais également l’aspect humain de ce métier : « J’aime aider les autres. » Ce qu’elle retient avant tout, ce sont les relations interpersonnelles et l’esprit associatif qu’elle a trouvé à Généthon. « Si cette aventure est si belle, c’est aussi parce nous avons régulièrement l’occasion de rencontrer et de partager des moments privilégiés avec les enfants malades et leurs familles. Ma fille partage l’aventure Téléthon avec moi tous les ans et elle considère ce jour comme le plus beau avec Noël et son anniversaire. Cela donne encore plus de sens à ce que nous faisons. »

Auteur : Sarah Tresse