Profils scientifiques

Généthon mobilise de nombreux experts pour le développement pré-clinique et clinique.

Par exemple :

Directeur Affaires Réglementaires
Didier Caizergues, Pharm.D.

Pharmacien de formation, spécialisé dans les affaires règlementaires et le développement des médicaments, Didier Caizergues apporte à Généthon une expérience internationale de 15 ans dans l’industrie pharmaceutique. Avant de rejoindre Généthon, il a travaillé pendant dix ans au centre de recherche de Synthélabo (aujourd’hui Sanofi Aventis) où il a participé au développement et à l’obtention d’Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) dans plusieurs pays, pour des médicaments en cardiologie, système nerveux central et médecine interne. Il a ensuite dirigé les Affaires règlementaires du groupe Pierre Fabre où il a travaillé principalement sur des médicaments destinés à être utilisés en oncologie, y compris pour des maladies rares et pour des maladies du système nerveux central. Aujourd’hui, il a la responsabilité à Généthon de la préparation des dossiers réglementaires tant pour les autorités françaises qu’à l’international.

Conseiller Scientifique
Philippe Moullier, Ph.D.

Philippe Moullier a été directeur scientifique de Généthon de 2009 à 2011. Il est également, depuis 1995, directeur de l’unité Inserm UMR-S 1089 « Thérapie génique translationnelle des maladies neuromusculaires et de la rétine » de Nantes.
Médecin néphrologue de formation, Philippe Moullier a plus de 15 ans d’expérience de recherche translationnelle en thérapie génique.
Il est Professeur associé au département de génétique moléculaire et microbiologie de l’Université de Floride, expert à l’EMA, à l’Afssaps et membre du programme thérapie génique de la NHLBI (American National Heart, Lung and Blood Institute).

Responsable assurance qualité
Ariane Kobrine

Ariane Kobrine a rejoint Généthon en 1999, où elle a obtenu depuis lors l’agrément BPF de ses deux sites de production. En certifiant les lots produits et en gérant les audits des fournisseurs et des sous-contractants, elle est garante du niveau de qualité des lots produits. Au préalable, elle a occupé le poste de consultant au sein de l’Institut Médical Européen, auditant de nombreux laboratoires pour les mettre en conformité avec les réglementations en vigueur et a travaillé chez ROC cosmétiques et Aventis pour des activités en lien avec la validation de méthodes analytiques.
Elle est titulaire d’une Maîtrise de Biochimie et d’un DESS en Assurance Qualité.

Coordinateur des Projets
Patrick Guérin, Ph.D.

Patrick Guérin a rejoint Généthon en 2008. Il est aujourd’hui coordinateur des projets de Généthon et assure également le pilotage de projets stratégiques. Titulaire d’une thèse de Sciences en biochimie fondamentale, obtenue à l’Université Paris VII, il a occupé plusieurs postes à responsabilité dans l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies, notamment dans le développement de produits recombinants à visée thérapeutique et de tests diagnostic.
Avec plus de 20 ans d’expérience, il a dirigé de nombreux projets de développement et a mis en place des procédures et des outils de reporting ainsi que des méthodes de gestion de portefeuille.

Directeur de Recherche Inserm, Directeur Unité U951
Anne Galy, Ph.D.

Anne Galy dirige à Généthon un groupe de recherche labellisé par l’Inserm et un programme translationnel de thérapie génique hématopoïétique. Elle est diplômée en Pharmacie et a reçu un doctorat en Immunologie à  l’Université de Lyon (1989). Anne Galy a travaillé aux USA dans le secteur de la biotechnologie à Palo Alto en Californie avant de devenir Professeur en Immunologie à l’Ecole de Médecine et au Karmanos Cancer Institute de l’Université de Wayne State à Detroit, Michigan. En 2001, elle rejoint l’Inserm au grade de Directeur de Recherche. Elle dirige à l’heure actuelle l’unité Inserm 951 à Généthon qui est associée à l’Université d’Evry Val d’Essonne et à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Ce laboratoire de recherche développe des traitements innovants pour des maladies du système immunitaire et sanguin et s’intéresse aux  mécanismes d’immunisation par transfert de gène viral. Anne Galy a publié 77 articles dans des revues internationales.

Responsable Bioproduction GMP ETGC (Etablissement de Thérapie Génique et Cellulaire)
Emmanuel Galène, Pharm.D.

Après avoir débuté sa carrière en tant que Pharmacien Assurance Qualité Production au sein des sociétés pharmaceutiques Vetoquinol puis PFIZER Global Manufacturing, Emmanuel Galène a travaillé plusieurs années en tant que chef de secteurs production pour le Laboratoire de Fractionnement et Biotechnologies (LFB Biomédicaments). Il a rejoint la structure Bioproduction de l’ETGC Généthon en juin 2010. Emmanuel a obtenu son doctorat en pharmacie à l’Université René Descartes (Paris V) en 2002 et est titulaire d’un DESS « Assurance Qualité du médicament » obtenu également à Paris V en 2001.

Chercheur
Isabelle Richard, Ph.D.

Isabelle Richard a rejoint Généthon dès 1996 et dirige un groupe de recherche qui développe des traitements innovants pour les dystrophies musculaires et qui s’intéresse également à la génétique et aux mécanismes physiopathologiques de ces maladies.
Elle est également en charge d’un programme translationnel de thérapie génique musculaire. Isabelle Richard est directeur de recherche au CNRS et a reçu un doctorat en Génétique Humaine à  l’Université de Paris 7 (1996).
Elle participe à un projet Européen « NMD-chip ».
Isabelle Richard a publié 110 articles dans des revues internationales.

Chercheur
Anna Buj-Bello, Ph.D.

Médecin, titulaire d’un Ph.D. de neurosciences de l’Université de St. Andrews (Grande-Bretagne), Anna Buj Bello dirige aujourd’hui à Généthon une équipe de recherche et un programme translationnel de thérapie génique pour le traitement de la myopathie myotubulaire.
Après avoir effectué un post-doctorat à l’IGBMC, Illkirch, où elle a travaillé de nombreuses années sur des modèles murins de la myopathie myotubulaire, elle a rejoint l’INSERM au grade de Chargée de Recherche de classe 1 en 2004, et a rejoint Généthon en 2009.
Anna Buj-Bello a publié 27 articles dans des revues internationales.

Chercheur
Fedor Svinartchouk, Ph.D.

Il dirige le groupe « Biomarqueurs » à Généthon. Professeur associé en biologie cellulaire (Faculté de Médecine Paris-Sud, Université Paris XI), docteur en Biologie moléculaire de l’Institut de Cytologie et de Génétique à Novossibirsk (Russie), il a travaillé en Russie et en Allemagne dans les domaines de la régulation de l’expression des oncogènes et de la transactivation du virus VIH-1 avant de venir en France en 1993.
Il étudie alors des gènes impliqués dans la différenciation des cellules souches hématopoïétiques (collaboration avec Millenium, Boston, USA) et ensuite dans le secteur de la biotechnologie, avant de rejoindre Généthon en 2004. Fedor Svinartchouk a publié 40 articles dans des revues internationales.

Responsable de la banque d’ADN et de Cellules
Safaa Saker-Delye, Pharm.D.

Safaa Saker-Delye a rejoint Généthon en 1999 pour prendre la responsabilité de la banque d’ADN et de Cellules. Elle a mis en place et est responsable du Système de Management de Qualité au sein de la banque, qui est certifiée AFNOR (Norme NF S 96 -900). Dans le cadre de la commission avec l’Académie de Médecine, elle a participé à la rédaction du décret d’application de la loi de Bioéthique ainsi qu’aux travaux pour la révision de la loi de Bioéthique.  Elle est membre du réseau français des biobanques, des réseaux Européens : EuroBioBank, BBMRI (Biobanking and Biomolecular Resources Research Infrastructure) et du réseau international P3G. Docteur en pharmacie (Université de Damas), titulaire d’un DEA en génétique microbienne (Université Paris Sud, Châtenay-Malabry), elle a également travaillé au laboratoire de virologie CHU Purpan-Toulouse comme attachée des hôpitaux (1990-1994).

Responsable immunologie appliquée
Carole Masurier, Ph.D.

Carole Masurier a rejoint Généthon en 2003 et dirige à Généthon le groupe Immunologie Appliquée. Son groupe évalue les réponses immunes liées à l’administration d’un traitement de thérapie génique et s’intéresse également à la manipulation du système immunitaire pour contrer/prévenir la réponse immune lors d’un traitement de thérapie génique médié par un vecteur dérivé d’un virus adeno-associé. Elle est également co-coordinatrice d’un réseau thématique en Immunologie pour l’Association Française contre les Myopathies et référent expert en immunologie pour GenoSafe. Titulaire d’un doctorat en Virologie à l’Université de Paris VII en 1998, spécialiste en immunologie dans les domaines de la virologie, du cancer et de la thérapie cellulaire, elle a dirigée pendant 3 ans le groupe Immunologie en recherche et développement, dans la filiale française d’Anosys, société américaine de biotechnologie développant des produits de biothérapies pour le traitement de cancers. Carole Masurier a publié 21 articles dans des revues internationales.

Responsable vectorologie appliquée
Otto-Wilhelm MERTEN, Ph.D.

Otto-Wilhelm MERTEN a rejoint Généthon en 1997. Il est aujourd’hui responsable du groupe de vectorologie appliquée de Généthon, qui contribue à l’innovation et à l’optimisation de la production de vecteurs. Docteur en biotechnologie (Vienne, Autriche), il a travaillé à l’Institut Pasteur (Paris, France) ainsi qu’à l’Institut de Recherche Sandoz (Vienne, Autriche). Il a été impliqué dans le développement de procédés pour la production de virus à des fins vaccinales (grippe, poliomyélite, rage), puis à des fins thérapeutiques. Otto-Wilhelm Merten a publié 112 articles dans des revues internationales et est rédacteur en chef de Cytotechnology.  Membre du comité exécutif de l’ESACT (European Society for Animal Cell Technology) depuis 16 ans (président de 2001 à 2005).