1990-1992

Généthon I – Les cartographes du génome humain

J. Weissenbach, I. Chumakov, D. Cohen et J. Dausset

J. Weissenbach, I. Chumakov, D. Cohen et J. Dausset

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Durant cette première période, Généthon s’est illustré par la diffusion en exclusivité mondiale de la première cartographie du génome humain. Cette carte, offerte sans contrepartie à la communauté internationale en 1992, a permis d’accélérer de six années le grand séquençage du génome humain.

Trois programmes majeurs ont été menés à Généthon :

  • la carte physique sous la direction de Daniel Cohen,
  • la carte génétique sous la direction de Jean Weissenbach
  • et l’inventaire des transcrits des cellules musculaires et nerveuses sous la direction de Charles Auffray.

Le 18 septembre 1992, Généthon publie dans Cell la première carte physique couvrant la moitié du génome humain.

Le 1er octobre, Généthon publie dans Nature la première carte d’un chromosome, le chromosome 21.

Le 29 octobre, le laboratoire publie dans Nature les premiers marqueurs de la carte Génétique (814 marqueurs).

Ces trois premières mondiales établiront la réputation de ce laboratoire exceptionnel et placeront la France au 1er rang de la génétique mondiale.